Telephone: 06.32.40.46.42 Email: amihabitat@free.fr

Solutions accoustiques

Notre environnement quotidien est souvent très bruyant sans que l’on s’en rendre toujours compte. Bien que certains bruits nous soient familiers, il est très difficile d’évaluer leur niveau sonore et la façon dont ils interfèrent dans notre vie

Pour mieux comprendre les différents niveaux sonores, l’échelle du bruit permet de se projeter dans une situation donnée. Aussi appelée « échelle des décibels », celle-ci se base sur des logarithmes : 3 décibels supplémentaires suffisent ainsi à doubler le niveau sonore, alors que 10 décibels le multiplient par 10.

L’échelle du bruit s’étend de 0 dB (seuil d’audibilité) à 130 dB (seuil de la douleur). La plupart des sons de la vie courante sont compris entre 30 et 90 décibels. On trouve des niveaux supérieurs à 90 dB essentiellement dans la vie professionnelle (industrie, armée, artisanat…) et dans certaines activités de loisirs (chasse, musique, sports mécaniques).
Les discothèques et salles de concert ont, quant à elles, un niveau sonore maximal autorisé de 105 dB. Certaines sources (avions, fusées, canons) émettent des niveaux supérieurs à 130 dB et pouvant aller jusqu’à 200 dB.

30 dB : conversation à voix basse 70 dB : sonnerie de téléphone 100 dB : chaîne hi-fi
40 dB : réfrigérateur 75 dB : aspirateur 105 dB : concert, discothèque
50 dB : pluie 80 dB : automobile 130 dB : course automobile
55 dB : lave-linge 85 dB : aboiement 140 dB : avion au décollage
60 dB : conversation normale 90 dB : tondeuse à gazon
65 dB : téléviseur 95 dB : klaxon

L’isolation phonique

Le confort acoustique est essentiel pour se sentir bien chez soi. Pour répondre à la règlementation acoustique en vigueur et favoriser l’isolation acoustique du logement et l’insonorisation de certaines pièces, il conviendra d’opter pour des matériaux d’isolation spécifiques. Plaque de plâtre phonique, doublage acoustique…

Qu’est-ce que l’isolation phonique ?

L’isolation phonique ou isolation acoustique a pour objectif d’éviter la propagation du brui d’une pièce à une autre.
Il s’agit donc de traiter ces parois d’une part contre les bruits extérieurs, et d’autre part pour que les bruits émis depuis cette pièce ne se diffusent vers l’extérieur.
L’isolation phonique consiste à modifier le rendu sonore d’une pièce pour l’adapter à son utilisation (home cinéma, chambre…)

Pour réaliser une isolation acoustique, il existe trois principes de base :

  • La loi de masse : plus c’est lourd, mieux ça isole. Autrement dit, à épaisseur égale, une cloison en béton isolera mieux qu’une cloison en carreaux de plâtre, car à volume égal, le béton est plus lourd que le plâtre
  • La loi masse-ressort-masse : en combinant certains matériaux, on peut appliquer le principe dit masse-ressort-masse. Ce principe consiste à utiliser des parois doubles, telles que les plaques de plâtre, séparées par de l’air rempli par une laine minérale, qui absorbe et dissipe l’énergie. Lorsque le bruit heurte la première masse, celle-ci se met à osciller. Le ressort entre les deux couches intercepte ces vibrations et fait office d’amortisseur. Le bruit est considérablement atténué lors de sa transmission à la deuxième masse. En rénovation intérieure cette solution permet un traitement efficace sans surcharger les structures
  • La loi d’étanchéité : Là où l’air passe, le bruit passe. Fenêtres, bas de portes, mauvaise étanchéité en pied de cloison sont autant de sources de mauvaise étanchéité qu’il convient de ne pas négliger pour obtenir une isolation satisfaisante
    La performance de l’isolation phonique est qualifiée par un indice unique, appelé indice d’affaiblissement acoustique Rw, exprimé en dB. Mesuré en laboratoire, il permet d’exprimer la réduction du bruit transmis d’une pièce à l’autre grâce à l’isolation de la cloison.

Améliorer l’isolation phonique de votre logement

Vous avez décidé d’entreprendre des travaux d’isolation dans votre logement ?
N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste qui identifiera les sources de bruit, leur cheminement et les parois les plus faibles sur le plan acoustique. Il pourra ainsi déterminer les travaux à réaliser par ordre de priorité. En effet, seul un acousticien est en mesure de vous fournir un diagnostic complet et de qualité, éventuellement assorti d’une garantie de résultat.

Pour obtenir une isolation acoustique maximale, il est recommandé de traiter les parois et tous ses composants : fenêtre, double vitrage, porte, grille de ventilation… Placo® propose divers isolants phoniques, notamment la plaque de plâtre Placo® Phonique dont les propriétés acoustiques permettent de réduire de 50% les nuisances sonores.

acoustiquebois4

Comment bien choisir un isolant acoustique

Les valeurs de référence de l’isolation acoustique dépendent du type de bruit et des parois isolées. Plus la valeur de l’indice est élevée, meilleure est la performance de l’isolant acoustique.

Par exemple, pour choisir un produit adapté aux bruits aériens, il faut tenir compte des indices suivants :
+ RA : indice d’affaiblissement acoustique de la paroi mesuré en laboratoire
+ ΔRA : gain d’affaiblissement acoustique soit RA paroi doublée – RA paroi nue

Partenaires et labels

  • logo
  • logo
  • logo